Quelle autorisation est nécessaire pour ouvrir une boutique de cbd ?

CBD Assorted Products

Depuis l’autorisation de la vente du CBD en France, le commerce de ce produit est devenu une activité phare. Mais, étant donné que la grande majorité des réseaux sociaux n’autorise pas encore la commercialisation du CBD, ouvrir une boutique est l’idéal pour commencer ce commerce. Cependant, une telle opération nécessite que vous respectiez certaines conditions. Quelle autorisation est nécessaire pour ouvrir une boutique de CBD ? Si vous vous êtes déjà posés une fois cette question, vous êtes au bon endroit. Retrouvez dans cet article l’essentiel à savoir à ce sujet.

L’autorisation de la vente du CBD : Que dit la loi ?

Le CBD qui n’est rien d’autre que l’abréviation de cannabidiol est une molécule dont l’analyse a montré qu’il n’est pas en tant que telle une drogue. En effet, en fonction du taux de THC que le CBD contient, il peut être un produit vraiment bénéfique pour l’homme tout comme dangereux. C’est pour cela que l’autorisation de la vente du CBD est accompagnée de plusieurs restrictions afin d’éviter tout dérapage. Au nombre de ces restrictions nous avons :

A lire en complément : Entreprise : comment choisir son fournisseur de gaz ?

  • Le CBD mis en vente doit provenir d’une variété de la plante Cannabis sativa L. ;
  • La variété de la plante Cannabis sativa L. dont provient le CBD doit être connue des autorités, c’est-à-dire inscrite dans l’un des catalogues d’enregistrement des plantes ;
  • Le taux de THC de la variété de plante Cannabis sativa L. doit être inférieure ou égal à 0,2% ;
  • La vente des feuilles et des fleurs d’une des variétés de la plante Cannabis sativa L. est interdite au moins de 18 ans ;
  • Les produits transformés comme les bonbons, les tisanes, les crèmes, les huiles et autres ne doivent contenir aucune trace de THC ;

Ainsi, pour ouvrir une boutique de CBD, vous devez vous conformer à ces différentes règles.

Ouvrir une boutique de CBD : Quelles sont les démarches nécessaires ?

En France, pour ouvrir une boutique, il faut nécessairement remplir certaines formalités. L’ouverture d’une boutique de CBD ne fait pas exception à la règle. Pour réaliser cette opération, vous devez dans un premier temps créer une entreprise. Ainsi, vous aurez un statut professionnel. Après cela, vous devez veiller à ce que vous remplissez toutes les conditions de vente de CBD. Pour faire simple, vous devez chercher à savoir si vous-même ainsi que les produits que vous vendez cadrez avec les restrictions précédemment énoncées.

A lire également : Quel service à proposer sur Internet ?

Aussi, vous devez penser à acquérir le fonds de commerce si votre désir est d’avoir une boutique physique. Par ailleurs, si vous vous voulez avoir un site internet qui servira de vitrine pour votre commerce, vous devez prévoir :

  • Une bannière cookies ;
  • Une politique de protection des données personnelles ;
  • Des CGU/CGV ;
  • Des mentions légales.

CBD Bottle and Dropper Near Teacup

Quelques conseils pour l’ouverture d’une boutique de CBD

Pour éviter tout problème avec la justice, il est important d’adopter certaines habitudes lorsqu’on veut se lancer dans le commerce de CBD. Dans un premier temps, vous devez veiller à ce que vos produits, surtout les produits alimentaires, qui contiennent du CBD soient autorisés. Si ce n’est pas le cas, vous devez demander une autorisation pour vos produits avant de les commercialiser.

Aussi, faites beaucoup attention avec votre marketing commercial. Vous ne devez en aucun cas faire des fausses affirmations sur vos produits ou leurs attribuer des fonctions dont vous n’avez pas les preuves. En effet, en procédant de la sorte pour faire grandir votre commerce, vous pourrez être poursuivi pour tromperie. De même, évitez d’utiliser les termes comme « cannabis », « marijuana » et autres dans votre stratégie de communication. Autrement, vous pourrez être condamné pour incitation à l’usage de stupéfiants.

Par ailleurs, il est bon que vous ayez à disposition tous les documents attestant la conformité de vos produits aux normes (taux de THC, origine, etc.). Ainsi, vous devez vous approvisionner auprès des fournisseurs reconnus et agréés par les autorités. Pour un dernier conseil, si vous souhaitez ouvrir votre boutique de CBD seul, les statuts SASU et SARLU sont des options de premiers choix.

ARTICLES LIÉS