Où trouver le chiffre d’affaires d’une entreprise ?

Le chiffre d’affaires est l’indicateur le plus emblématique pour mesurer les performances d’une entreprise. Cependant, leur calcul et leur définition précis ne sont pas toujours aussi simples qu’ils le paraissent. Dans cet article, nous proposons de découvrir toutes les facettes couvertes par ce terme.

Définition du chiffre d’affaires

Au sens comptable, le chiffre d’affaires est le produit d’une entreprise. L’AC fait partie des premières gammes de produits du compte de profits et pertes d’une entreprise. En bref, c’est ce que vous gagnez en vendant vos produits ou services à des clients. Il traduit le succès commercial de votre entreprise.

A découvrir également : Comment s'inscrire comme étant un travailleur autonome ?

Comment calculer le chiffre d’affaires ?

Le calcul du chiffre d’affaires est relativement simple. Il s’effectue sur un exercice comptable, généralement 12 mois, mais peut être calculé sur n’importe quelle période  : hebdomadaire, mois, trimestre ou même heure dans certaines opérations avec flux tensionnels.

Le chiffre d’affaires tient compte, d’une part, des ventes via des factures et, d’autre part, des actions qui correspondent à des annulations de ventes. Pour calculer le chiffre d’affaires, nous raisonnons toujours en HT (sans taxes) :

A lire également : Quel statut pour ne pas cotiser au RSI ?

CA = total hors TVA sur les factures pour une période — total des avoirs hors TVA pendant la période

CA = prix de vente x quantité de produits vendus

Il est possible de déterminer :

  • un chiffre d’affaires brut
  • un montant net (déduction des remboursements, des remises et des remboursements accordés).

Précision : L’activité d’une entreprise et le revenu des entrepreneurs indépendants sont deux concepts très proches l’un de l’autre. Ils sont souvent confus. Les recettes d’un autoentrepreneur correspondent à un chiffre d’affaires qui a été facturé. Un revenu est un concept fiscal qui permet à l’État d’être informé de son chiffre d’affaires calculé pendant une période de paiement d’impôt.

Calcul du chiffre d’affaires, que faites-vous ?

Lorsque la calculatrice a rendu son verdict, on peut se demander ce qui peut être utilisé pour calculer le chiffre d’affaires. Il s’agit simplement d’un outil incontournable pour évaluer votre entreprise.

Comparez le chiffre d’affaires… avec lui-même !

Il est très facile d’étudier la saisonnalité de votre chiffre d’affaires, en comparant les mois entre eux. Un marchand de glace a tendance à vendre plutôt en été, un vendeur de sapin en hiver… avec un chiffre d’affaires élevé pendant les périodes de forte activité.

Il est intéressant de comparer le chiffre d’affaires de votre mois en cours à celui de l’année précédente. La croissance ou le déclin vous donnent une idée de l’évolution des efforts ou de la conjoncture de votre entreprise, sans entrer dans les détails. C’est à vous de réagir et d’anticiper !

… ou comparez-le à d’autres

Il est également intéressant de comparer votre CA avec celle de ses concurrents , quand vous pouvez l’obtenir. Cela vous permet de comprendre la marge de progrès ou de progrès dont vous bénéficiez. Des organisations telles que l’INSEE vous permettent également de voir l’évolution du chiffre d’affaires mondial de votre secteur d’activité. Vous pouvez ensuite le comparer aux performances de votre entreprise.

Les pièges à éviter dans l’analyse

Soyez prudent ! Le chiffre d’affaires n’est qu’un indicateur quantitatif, il ne suffit pas pour lui-même. Utilisé seul, il ne peut que refléter la véritable santé de l’entreprise. Par conséquent, il est également nécessaire de se référer à des indicateurs supplémentaires (généralement basés sur l’autorité de certification) pour avoir un aperçu de votre activité. Les plus couramment utilisés sont le ratio d’activité, le taux de marge ou le taux général de rentabilité.

Chiffre d’affaires et bénéfices

Une erreur courante consiste à confondre le chiffre d’affaires avec les bénéfices (voire la valeur ajoutée). Ce sont des éléments très différents ! Les bénéfices sont calculés en soustrayant les dépenses de votre entreprise des revenus. Bref, une fois que tout a été payé, c’est ce qui reste à la fin.

Un chiffre d’affaires élevé ne donne pas nécessairement lieu à des profits. Vous pouvez même cacher le manque de rentabilité !

Améliorez vos revenus

Une fois que votre autorité de certification est calculée, comment optimiser durablement vos revenus ?

Nous suggérons quelques façons de penser :

  • Augmentez le panier d’achat moyen du client : comment les encourager à acheter plus ?
  • Diversifiez ou améliorez les canaux de distribution.
  • Optimisation des prix par rapport à la concurrence en tenant compte de la marge de négociation.

Et si vous disposez des moyens logistiques et financiers :

  • Augmentez le nombre de services ou de produits vendus.
  • Diversifier le nombre de produits

Logiciel de facturation de conduite en temps réel !

L’avantage d’une solution de facturation en ligne est que le chiffre d’affaires est calculé automatiquement et en temps réel au fur et à mesure que vos factures sont effectuées. En général, plusieurs périodicités vous sont proposées, le plus souvent au cours du mois et de l’année comptable.

Le chiffre d’affaires est mis en évidence directement dans un panneau de configuration. Grâce à elle, vous pouvez facilement visualiser la performance commerciale des deux dernières années. Si vous souhaitez piloter l’analyse, vous pouvez ajouter une multitude de critères : par client, par type de produit, par région, par ventes…

ARTICLES LIÉS