Quels sont les avantages pour une entreprise d’investir dans des thermomètres pour ses employés ?

Dans l’optique de renforcer le bien-être des employés, beaucoup d’entreprises ont décidé d’investir dans des thermomètres médicaux. Ces dispositifs sont des alliés dans le cadre des mesures sanitaires nécessaires à cause de la pandémie. Pour les entreprises, ce sont d’excellents moyens pour se préoccuper de la santé et du bien-être de leurs employés.

Mesure de protection pour ses employés

Les thermomètres peuvent aider les entreprises à identifier les risques relatifs à la santé de leurs employés et leur apporter des solutions. Ils peuvent également aider à réduire l’absentéisme en s’assurant que les employés prennent soin d’eux-mêmes lorsqu’ils sont malades ou se sentent mal.  C’est d’autant plus nécessaire en raison des variants de la covid-19 qui sont encore d’actualités. De nombreux modèles sont disponibles sur https://www.securimed.fr/materiel-diagnostic/thermometres-medicaux.

A découvrir également : Pourquoi offrir un cadeau d'entreprise au personnel ?

L’auto-surveillance des symptômes du virus avant de quitter la maison est une excellente méthode pour protéger l’ensemble des employés. C’est le cas s’il s’agit d’un thermomètre à usage à domicile. C’est l’option conseillée par de nombreuses organisations, y compris le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Néanmoins, vous pouvez toujours décider de contrôler la température des employés et des visiteurs à l’entrée de l’entreprise. C’est une mesure de précaution pour assurer qu’aucune personne fiévreuse franchit la porte de l’entreprise. C’est surtout recommandé pour les grandes entreprises avec open space. En effet, le risque d’installation et de développement d’une épidémie est plus important. Néanmoins, il y a des règles à suivre pour ce type d’utilisation du thermomètre médical.

A voir aussi : Comment calculer salaire à l'heure ?

Quels thermomètres utilise-t-on en entreprise ?

On trouve actuellement différents types de thermomètre sur le marché. On cite, à titre d’exemple, le thermomètre digital, le thermomètre au gallium, le thermomètre tympanique, le thermomètre à cristaux liquides, le thermomètre sans contact et la caméra thermique. Mais tous ne sont pas adaptés pour des mesures de prévention en entreprise.

Seuls les thermomètres électroniques sans contact, appelés aussi thermomètres infrarouges, sont autorisés pour la prise de température. En plus de séduire par son côté esthétique, ce type de thermomètre est plutôt efficace et rapide. En fait, c’est un thermomètre sans contact, permettant de garder la distance pendant la prise de température.

En fait, un thermomètre sans contact fonctionne avec la technologie infrarouge. Cette technologie permet de capter la température d’une personne à une distance de 1 à 5 cm. Ce qui permet à la personne qui le tient de garder assez d’espace en tendant la main. Cette technologie offre une indication de température précise, et ce, de manière plus rapide. Ce type de thermomètre permet aussi de mesurer la température de l’air ambiant ou des liquides lorsqu’il est dit “multifonction”.

Utilisation d’un thermomètre pour ses employés : les règlements

Si vous choisissez de prendre la température des employés et des visiteurs à l’entrée de votre local, sachez que vous devrez respecter certaines règles d’utilisation du thermomètre en entreprise.

Pour contrôler la température des employés, il faut d’abord les informer au préalable sur l’utilisation du dispositif de mesure. Vous pouvez le communiquer par une note de service, ou en le diffusant sur l’intranet de votre entreprise. Sinon, vous pouvez aussi l’ajouter dans le règlement intérieur et notifier la modification de ce dernier. Dans tous les cas, il faut mentionner la norme de température admise à l’entrée. Il faut également spécifier la suite si la température d’un employé dépasse cette norme fixée. Une fois que l’information a circulé et que tous les employés ont pris connaissance de la mesure préventive, vous pouvez directement l’appliquer.

Par contre, cette information ne peut, en aucun cas, obliger un salarié à accepter le contrôle de température. En fait, le ministère du Travail précise que le salarié a le droit de refuser de se soumettre à cette mesure. Il aura toujours droit au salaire de la journée si l’employeur ne le laisse pas accéder à son poste suite à un refus de contrôle.

Notez également que les données ne peuvent pas être enregistrées, que ce soit dans un support numérique ou sur papier. D’ailleurs, l’utilisation de thermomètre avec une option de captation automatisée est interdite. C’est notamment le cas d’une caméra thermique. En fait, le ministère tient à ce que la réglementation en matière de données personnelles soit respectée.

ARTICLES LIÉS