Quelques conseils utiles avant de vous lancer en tant que freelance

Le freelancing est une alternative intéressante pour les personnes en quête d’opportunités, en reconversion professionnelle ou encore celles qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. Mais bien que ce soit une aventure excitante qui vous permet une certaine liberté ainsi que des avantages financiers, il est capital de bien se préparer avant de se lancer. C’est un parcours qui nécessite de la persévérance et de donner son maximum. Cet article vous prodigue quelques conseils utiles avant de vous lancer en tant que travailleur indépendant.

Trouvez vos réelles motivations

Trouver une idée de business en ligne est assez facile, en faire son gagne-pain est autre chose. C’est pourquoi , il ne faut pas se précipiter. Devenir freelance se prépare. Et avant tout, vous devez d’abord identifier et comprendre ce qui vous pousse à intégrer ce milieu. Trouver la ou les raisons qui vous motivent vous sera utile pour puiser la force nécessaire pour continuer.

A lire aussi : Collaborez avec un expert pour l'achat d'un matériel neuf

Il faut comprendre que c’est un parcours parsemé de difficultés et de doutes, que seule une motivation profonde pourra vous aider à vous accrocher, notamment durant ces moments-là. Pour cela,  posez-vous la question : Pourquoi voulez-vous être dans le monde du freelancing ? Qu’attendez-vous de votre activité ?

Faite le point sur vos compétences

Il est important de bien définir votre domaine d’action, de prédilection, là où vous excellez. Pour cela, un bilan de compétence vous sera d’une grande aide. Il s’agit d’un outil qui vous permettra de faire le point sur vos réelles connaissances et aptitudes. Il faut comprendre que les métiers en freelance nécessitent un ensemble de compétences connexes à son cœur de métier.

A lire en complément : 10 conseils pour améliorer votre entreprise

À ne citer que la facturation, la communication ou le marketing, la relation commerciale, etc. Un bilan de compétence vous aidera à déceler les compétences que vous maîtrisez déjà, mais aussi celles qui restent à acquérir. Autrement dit, vos besoins en formation.

Définissez vos champs d’action

Sauf si vous avez une parfaite maîtrise de nombreux domaines, l’idéal serait de définir précisément votre champ de compétences : quelle est votre principale activité, les services que vous allez vendre ? L’erreur la plus fréquente des personnes qui se lance dans ce milieu est de proposer beaucoup trop de choses très variées. Dans ce milieu, il vaut mieux être un expert reconnu dans quelques secteurs que d’avoir des connaissances légères dans beaucoup. Cela vous permettra de gagner en efficacité, mais aussi de vous concentrer sur le plus important : la satisfaction de vos clients.

Une bonne gestion du temps, l’allié des travailleurs indépendants

En tant que travailleur indépendant, vous n’êtes plus soumis à des heures fixes. Toutefois, cela ne veut pas dire que vous êtes totalement libre de faire ce que vous voulez à tout moment. Pour espérer profiter de quelque temps libre, il va falloir être bien organisé. En effet, outre le temps des réalisations des tâches, il y a aussi la partie administrative qui n’est pas à négliger. Il vous sera capital de savoir faire preuve d’intelligence au quotidien dans votre planning et d’être autodiscipliné, ainsi que de vous tenir loin de la procrastination, cette manie de vouloir toujours reporter les choses.

Savoir dire non

En tant que freelance, apprendre à savoir dire non est essentiel. En premier lieu, vous restez maître de votre temps et de votre liberté. D’ailleurs, accepter toutes les missions qui se présentent peut vous mener à un burn-out. D’autre part, vous devez aussi définir vos limites, et avoir conscience de votre propre valeur.

ARTICLES LIÉS