Quelles sont les motivations des entreprises à se transformer en entreprise à mission ?

Quelles sont les motivations des entreprises à se transformer en entreprise à mission

À ce jour, les entreprises ne sont plus uniquement conduites par le profit, l’intérêt, le sens ou le plaisir de l’action. Les dirigeants d’entreprises ont aujourd’hui une réelle envie d’orienter leurs activités vers la poursuite d’objectifs sociaux ou environnementaux.

Les entreprises se dotent de plus en plus d’une raison d’être ou adoptent carrément le statut d’entreprise à mission.  Les raisons de ce changement émanent de diverses origines. Voici quelques motivations des entreprises à se transformer en entreprise à mission.

A voir aussi : Pourquoi et comment faire appel à une agence événementielle pour son événement d’entreprise ?

Donner davantage du sens à leur action

La première motivation des entreprises à se transformer en entreprise à mission est de donner un sens à leur action en mettant leur organisation au service du bien commun à savoir les objectifs sociaux.

L’origine de cette motivation vient du fait que les consommateurs-citoyens souhaitent que les organisations s’engagent dans des actions respectueuses de l’environnement, des droits et libertés de chacun. Ils imposent notamment aux entreprises un régime de transparence.

Lire également : Tout savoir sur le dépôt de brevet

Cela incite les entreprises à s’engager sincèrement afin d’avoir un impact social ou environnemental. Cette démarche exigeante et transformative permet à l’entreprise d’avoir une raison d’être, de repenser et d’affirmer son rôle au sein de la société.

Elle pousse l’entreprise à se poser des questions profondes notamment à s’interroger sur ses racines, son identité, sa culture, etc. Cette démarche permet à l’entreprise de définir concrètement sa mission.

Préserver l’ADN de l’entreprise

Une autre motivation à l’origine de cette transformation en entreprise à mission est de préserver l’ADN de l’entreprise. La raison d’être et la société à mission sont des notions issues de la loi PACTE du 22 mai 2019.

Cette loi a permis aux entreprises de formaliser dans leurs statuts leur projet d’entreprise. Lorsque cette mission d’entreprise est inscrite dans les statuts, elle devient opposable à toute personne désirant prendre son contrôle.

La mission, c’est-à-dire la raison d’être de l’entreprise s’inscrit dans l’ADN de cette dernière. Il est impossible de la transformer même à court terme. Toutes les actions de la société s’inscrivent donc dans cette dynamique. Toutes les ressources internes sont ainsi mobilisées vers la mission de l’entreprise.

sont les motivations des entreprises à se transformer en entreprise à mission

Assurer la continuité de leur activité en combinant impact social, environnemental et économique positif

La loi PACTE oblige les dirigeants d’entreprise à prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux dans leur prise de décision. Ils doivent, au préalable, examiner formellement ces enjeux avant la prise de décision. La performance des entreprises ne s’exprime plus seulement sur leur performance économique de court terme, mais aussi sur l’intérêt de la société à long terme.

Les dirigeants sont amenés à justifier en quoi une décision plus rentable sur le court terme à un impact positif sur la société qu’une décision moins rentable, mais respectueuse des enjeux sociaux et environnementaux.

En se conformant aux intérêts sociaux, l’entreprise à mission mise sur la performance à long terme. Elle assure donc la pérennité de son action. L’inscription aux statuts de la mission d’entreprise permet de préserver les fondements de l’entreprise dans le temps.

En cas d’éventuel changement de direction, les fondamentaux de l’entreprise seront toujours préservés et donc une continuité de l’activité de l’entreprise dans une dynamique respectueuse des intérêts sociaux.

Renforcer la cohésion entre les dirigeants et les actionnaires

L’inscription de la mission d’entreprise dans les statuts permet aux dirigeants et aux actionnaires d’avoir un objectif commun. Par ailleurs, l’entreprise à mission permet d’avoir un bon nombre d’acteurs financiers, car les investisseurs sont plus sensibles à l’entreprise à mission.

Étant donné que l’inscription statutaire est votée par les actionnaires, ils sont plus impliqués et engagés. Cela renforce la cohésion entre les dirigeants et les actionnaires.

Consolider la confiance des collaborateurs par le partage des engagements

L’entreprise à mission permet de consolider la confiance des collaborateurs par le partage des engagements. Elle permet d’engager les salariés à travers la réalisation d’une mission claire et bien précise. C’est une clé de performance, car une fois que la mission fait partie des fondements de l’entreprise, elle devient un cadre de référence que tous les salariés s’approprient.

ARTICLES LIÉS