Normes, sécurité, gestion des conducteurs : le cadre réglementaire du transport de marchandises

Le transport routier de marchandises est un maillon essentiel de la logistique et de l’économie. Il consiste à acheminer des biens par camion entre différents sites. Ses enjeux actuels concernent l’optimisation des coûts, la diminution de l’impact environnemental et le respect croissant d’une réglementation de plus en plus stricte.

Le transport de palettes 

Une palette est une plateforme : 

Lire également : Créer et réaliser un projet de remorque magasin personnalisé

  • en bois ; 
  • en plastique ; 
  • en matériau composite ; 
  • en métal. 

Cet élément s’avère utile au transport et au stockage de marchandises. De forme rectangulaire, il mesure généralement 80 x 120cm et peut supporter jusqu’à une tonne. Les palettes sont utilisées pour de nombreux biens comme l’agroalimentaire, la quincaillerie ou l’ameublement. Elles permettent de charger, de décharger et de manutentionner facilement les colis.

Grâce à leur praticité, les palettes sont couramment utilisées dans les échanges commerciaux. Les camions dédiés au transport de palettes sont conçus pour optimiser les capacités de chargement. Ils disposent généralement d’une taille standard permettant d’emporter une cinquantaine de palettes empilées sur trois niveaux. Leur plancher surélevé facilite les opérations de manutention à quai à l’aide d’engins de levage comme les chariots élévateurs.

Lire également : REACH - Comprendre la réglementation des substances chimiques en UE

Certains modèles sont équipés de bras télescopiques à même le camion. Cette technologie permet de gagner du temps en chargement et déchargement. Les palettes peuvent être directement empilées ou déposées depuis la remorque. Elle limite également les risques pour le personnel lors des manutentions.

Pour une optimisation des tournées, les transporteurs établissent des itinéraires en fonction du volume et de la localisation des livraisons. Un logiciel de gestion de flotte aide à planifier le remplissage optimal des remorques afin de réduire les kilomètres vides. Des regroupements par secteurs géographiques sont également réalisés pour gagner en efficacité sur les longues distances. Faire appel à un commissionnaire digital de transport rend la gestion de la logistique encore plus facile.

Le fonctionnement d’un transporteur routier 

Les transporteurs routiers sont de tailles variables, allant du petit artisan généraliste au groupe international spécialisé. Quel que soit leur taille, ils doivent gérer une flotte de véhicules, du personnel de conduite et d’exploitation, et satisfaire les besoins logistiques de leur clientèle.

Pour planifier leurs tournées, les transporteurs s’appuient sur des logiciels de gestion performants. Ceux-ci optimisent les itinéraires et les charges utiles. Les conducteurs sont munis d’outils numériques leur permettant : 

  • de gérer leurs documents ; 
  • d’identifier les points de livraison ; 
  • de signaler d’éventuels imprévus. 

En back-office, des assistants transport coordonnent les opérations. Ils assurent le suivi des dossiers clients et traitent les demandes de devis.

La maintenance du parc de véhicules représente également un poste important. Des ateliers propres au groupe ou des partenariats avec des garages agréés permettent de réaliser l’entretien courant et les révisions réglementaires pour assurer la conformité et la sécurité du matériel routier.

L’établissement d’un devis de transport 

Pour établir un devis, le transporteur doit recueillir plusieurs informations auprès du chargeur : 

  • point de ramassage et de livraison de la marchandise ; 
  • nombre de colis et leur volume/poids ; 
  • dates souhaitées ; 
  • spécificités éventuelles comme des horaires particuliers.

Les principaux éléments de calcul du prix sont la distance à parcourir, le tonnage à transporter et les conditions d’accès aux sites. L’immobilisation du véhicule pendant les opérations de chargement/déchargement ou encore la nécessité de moyens de manutention spécifiques sont aussi pris en compte. Des prix préférentiels ou des minimas de commande peuvent s’appliquer selon les volumes transportés de manière régulière.

Le délai de validité du devis est généralement de 15 jours. En cas de commande, le règlement s’effectue dans les 30 jours qui suivent la livraison par virement bancaire. Des services complémentaires comme l’affrètement ou l’entreposage temporaire peuvent également être proposés.

La réglementation du transport routier 

Le transport de marchandises par route est soumis à de nombreuses normes visant la sécurité et la protection de l’environnement. Au niveau technique, les véhicules font l’objet de contrôles réguliers pour vérifier l’état des pneus, des freins, de l’éclairage ou des structures de protection en cas d’accident. Des normes européennes harmonisées dictent les caractéristiques des carrosseries, des systèmes de retenue de charge ou des équipements de sécurité passive et active.

Les conducteurs sont tenus de respecter des temps de conduite et de repos encadrés par la réglementation du travail. Des exigences en termes de qualifications professionnelles s’appliquent également au personnel routier.

En termes administratifs, les transporteurs doivent pouvoir justifier de leur immatriculation, de leur assurance et suivre une comptabilité conforme. Des contrôles routiers réguliers visent à s’assurer du respect de l’ensemble de ces dispositions légales.

Le transport routier de marchandises est soumis à d’importants défis économiques, environnementaux et réglementaires. La digitalisation croissante et le recours accru aux nouvelles mobilités durables comme l’hydrogène permettront sans doute dans les années à venir d’en améliorer toujours davantage l’efficacité et l’empreinte écologique.

ARTICLES LIÉS