Devez-vous installer une main courante avec votre escalier ?

Si vous envisagez l’installation d’un escalier dans votre entreprise, la sécurité des utilisateurs est une préoccupation primordiale. Parmi les nombreuses considérations, l’installation d’une main courante est souvent une question qui se pose. Une main courante est-elle réellement nécessaire ?

Les matériaux pour une main courante en intérieur ou en extérieur

Lors de l’installation d’une main courante, le choix du matériau est un élément indispensable à prendre en compte. Cela permet de garantir à la fois la fonctionnalité et l’esthétique de l’élément. Comme on peut le voir sur le site spécialiste des rampes d’escalier Designproduction.fr, différents matériaux sont disponibles sur le marché. Chacun offre ses propres avantages et caractéristiques.

A lire en complément : EURL et SARL : les principales différences

Pour les mains courantes en intérieur, les matériaux populaires incluent le bois, le métal et le plastique. Le bois est un choix classique qui offre une esthétique chaleureuse et naturelle. Il existe une large gamme d’essences de bois disponibles pour les mains courantes :

  • chêne,
  • hêtre,
  • teck.

Chacune d’entre elles offrant ses propres nuances de couleur et de texture. Le bois est également facile à façonner et peut être personnalisé selon vos préférences. Le métal est un autre choix populaire pour les mains courantes en intérieur.

A lire en complément : Améliorez l'engagement de vos clients avec les 3 meilleurs fournisseurs de chat live 

Les matériaux couramment utilisés sont l’acier inoxydable, le fer forgé et l’aluminium. Le métal offre une durabilité exceptionnelle et une résistance aux chocs. Il est souvent préféré pour les environnements à forte circulation où la résistance et la stabilité sont essentielles. De plus, le métal peut être façonné dans une variété de designs, ce qui permet de créer des mains courantes aux lignes épurées et contemporaines.

En ce qui concerne les mains courantes en extérieur, les matériaux doivent être capables de résister aux intempéries et aux conditions extérieures. Les options populaires comprennent le bois traité, l’acier galvanisé et les matériaux composites.

Le bois traité, tel que le pin traité sous pression, est résistant à l’humidité, aux insectes et aux champignons. Il peut être teint ou peint pour correspondre à l’esthétique de l’espace extérieur. Cependant, il nécessite un entretien régulier pour maintenir son aspect et sa durabilité.

L’acier galvanisé est un matériau solide et résistant à la corrosion, ce qui en fait un choix populaire pour les mains courantes extérieures. Il peut être revêtu de peinture en poudre pour une meilleure protection contre les éléments et une esthétique améliorée.

main courante escalier entreprise ERP intérieur extérieur rampe agencement

Les réglementations entourant les escaliers dans les ERP

Suivre les réglementations entourant les escaliers dans les établissements recevant du public (ERP) est essentiel pour assurer la sécurité des personnes qui les empruntent. L’un des éléments clés de ces réglementations concerne les exigences relatives aux mains courantes.

Tout escalier, quel que soit son design, doit être équipé d’une main courante de chaque côté. Cependant, dans le cas des escaliers à fût central d’un diamètre inférieur ou égal à 0,40 m, seule une main courante est exigée. Elle doit être installée sur le mur extérieur.

Chaque main courante doit répondre à plusieurs critères. Tout d’abord, elle doit être située à une hauteur comprise entre 0,80 et 1,00 m, à partir du nez de marche. Lorsqu’une rambarde est utilisée comme main courante et qu’elle a une hauteur supérieure à 1 m, elle doit être située à une hauteur comprise entre 0,80 et 1,00 m.

La main courante doit se prolonger horizontalement sur la longueur d’un giron, au-delà de la première et de la dernière marche de chaque volée. Cette disposition ne s’applique cependant pas à la main courante du côté du fût dans les escaliers.

La main courante doit être continue, rigide et facilement préhensile, y compris sur chaque palier intermédiaire. Pour des escaliers à fût central, une discontinuité de la main courante est autorisée du côté du mur, à condition qu’elle puisse être utilisée en toute sécurité. Enfin, pour faciliter son repérage, la main courante doit être différenciée de la paroi de support, soit par un éclairage spécifique, soit par un contraste visuel.

Comment choisir une main courante adéquate ?

Pour choisir une main courante adéquate, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d’abord, il faut tenir compte du matériau de la main courante. Ensuite, la taille et le diamètre de la main courante doivent être pris en compte. Une main courante trop fine peut être inconfortable à tenir et ne pas offrir suffisamment de soutien. En revanche, une main courante trop épaisse peut sembler encombrante. Il est recommandé de choisir un dispositif dont le diamètre est confortable à saisir, généralement entre 40 et 50 millimètres.

La fixation de la main courante est également un point crucial. Elle doit être solidement fixée au mur ou aux garde-corps de l’escalier pour assurer une stabilité optimale. Les fixations doivent être résistantes et capables de supporter la charge prévue.

Enfin, l’esthétique générale de la main courante doit être prise en considération. Elle doit s’intégrer harmonieusement à l’espace professionnel, que ce soit un intérieur moderne ou traditionnel, ou un extérieur contemporain ou rustique. Les finitions, les couleurs et les designs disponibles peuvent varier selon le matériau choisi.

ARTICLES LIÉS