Comment ouvrir une franchise ninkasi ?

Comment ouvrir une franchise ninkasi ?

En France, il existe un nom connu par tous les amateurs de la bière, des restaurants et des concerts, il s’agit du Ninkasi. Ayant 26 ans d’existence, le Ninkasi se dévoile à tous comme étant l’une des brasseries les plus influentes en France. Disposant d’une panoplie de restaurants-bar dans plusieurs régions de France, le Ninkasi va plus loin et s’érige en un réseau de bar et de restaurants avec bon nombre de franchisés ayant pour vocation d’offrir à sa clientèle une expérience unique. Comme tel, elle offre la possibilité à tous d’intégrer son vaste réseau et de partager ses idéaux et devenant franchisé. Pour en savoir plus, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article. 

Les conditions générales à remplir pour devenir franchisé

Le Ninkasi en chiffre, c’est plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires toutes taxes comprises en moyenne par restaurant. Grâce à ses partenaires de renommée, le réseau se hisse de plus en plus haut sur le segment du marché des restaurants-bars. De ce fait, avant de devenir membre de ce réseau par la franchise ninkasi, vous devez impérativement vous acquitter d’un droit d’entrée fixé à 45 000 € HT. En plus de cela, il vous faudra également verser au Ninkasi une redevance service de 4%, une redevance de musique de 1.5%, une redevance de communication de 1.5% sans oublier votre apport personnel de 250 000 € à verser à la signature du contrat. 

A lire en complément : Pourquoi externaliser son secrétariat ?

Ce que vous devez impérativement savoir 

Le Ninkasi, ce sont aussi des milliers de personnes dynamiques et dévouées ayant le goût du travail bien fait et sur lesquelles le réseau pourrait compter pour aller de l’avant. C’est pourquoi, une fois que vous parvenez à signer votre contrat de franchise, vous devez vous empressez à produire des résultats. Nous vous conseillons donc de songer à la conception d’un plan marketing solide et efficace. 

A découvrir également : Suis-je obligé de prendre l'assurance maladie de mon entreprise ?

ARTICLES LIÉS