Qu’est-ce qu’un protocole SNMP ?

Qu’est-ce qu’un protocole SNMP ?

Le Simple Network Management Protocol abrégé SNMP est destiné à la gestion et au transfert des informations récoltées sur les réseaux. Ce protocole se présente sous plusieurs versions et rassemble les données produites par des appareils connectés. C’est donc un outil indispensable pour les administrateurs réseau qui souhaitent superviser efficacement leur parc.

Les différentes versions du protocole SNMP

Les versions que propose le SNMP évoluent régulièrement. Le premier prototype a été élaboré pendant les années 1980. À cette époque, il était simplement question de combler l’absence d’outil de gestion capable de fonctionner sur tous les appareils. La version améliorée de 1988 se limite aux réseaux locaux mais ne prend pas en compte les algorithmes de chiffrement. Autrement dit, elle ne peut pas servir à la gestion des données qui dépassent les giga-octets puisque son architecture est basée sur des compteurs à 32 bits. Par contre, la version la plus moderne supporte les compteurs de 64 bits. Cependant, le niveau de sécurité reste assez bas. Par ailleurs, elle existe sous deux variantes à savoir la v2p et la v2c. Ceci dit, pour faire le bon choix et l’exploiter de manière optimale, contactez cette entreprise pour votre SNMP.

A lire aussi : Comment réussir l'ouverture de votre agence immobilière

Mode de fonctionnement du protocole SNMP

Un réseau comprend au minimum un ordinateur ou un serveur qui favorise l’action d’un logiciel de supervision. Cet appareil doit être relié à des périphériques variés, des switches, des baies de serveurs, des routeurs, des stations de travail ou encore à des imprimantes. En bref, il est nécessaire qu’il soit connecté aux périphériques gérés, c’est-à-dire à tous les dispositifs à superviser. D’ailleurs, tout le système fonctionne grâce à une technologie pull and push. D’autre part, le manager du protocole SNMP s’occupe de l’entité de gestion et les agents SNMP sont responsables de ces éléments. Les messages de ce protocole passent donc des managers aux agents et vice versa. Néanmoins, pour en tirer le maximum de profits, il faut se fier au marketing.

Les avantages et les limites du protocole SNMP

Ce protocole met en place un système de supervision efficace. Grâce à la mise en place d’un réseau SNMP, il est possible de renforcer l’efficacité du système. L’installation d’un manager SNMP permet une surveillance centralisée des périphériques gérés sur le réseau. Les agents sont ainsi responsables de fournir les informations utiles au manager qui peut contrôler et analyser leurs performances.

Lire également : Comment créer un questionnaire en ligne ?

L’avantage principal du protocole SNMP est sa simplicité d’utilisation. Le langage utilisé pour échanger des messages entre le manager et les agents n’est pas complexe, ce qui facilite son utilisation par les informaticiens ou même par des débutants dans le domaine de la gestion des réseaux informatiques.

Ce protocole est très efficace dans la maintenance préventive du réseau informatique car il permet une surveillance continue des équipements connectés et ainsi éviter toute défaillance causée par un dysfonctionnement matériel ou logiciel. En cas d’anomalie détectée, il alerte l’administrateur afin que celui-ci prenne rapidement les mesures appropriées pour corriger le problème avant qu’il ne s’amplifie.

Comme tout autre protocole existant sur le marché actuel, SNMP présente aussi certaines limites qu’il faut prendre en considération lorsqu’on décide de l’utiliser :
• La sécurité : certainement son inconvénient majeur. Il n’est pas sécurisé car ses paquets peuvent être interceptés facilement sans protection adéquate ;
• Les performances : le trafic généré par SNMP est primordial, ce qui peut engendrer une latence dans le réseau ;
• La compatibilité : son protocole de communication n’est pas compatible avec tous les équipements du marché. Il faut veiller à la compatibilité des périphériques avant d’installer le réseau SNMP.

Malgré ses limites, il reste l’un des outils fondamentaux pour superviser et surveiller les réseaux informatiques. Le choix d’utiliser ou non SNMP doit être effectué en fonction des besoins spécifiques de chaque entreprise.

SNMP vs autres protocoles de gestion réseau : comparaison et choix

Le choix d’un protocole de gestion réseau est crucial pour toute entreprise souhaitant garantir la fiabilité et l’efficacité de ses réseaux informatiques. Au-delà de SNMP, il existe plusieurs autres protocoles tels que RMON, CMIP et WBEM.

Le Remote Monitoring ou RMON permet une surveillance continue des activités réseau en collectant les données sur le trafic du réseau. Ce protocole offre une meilleure visibilité sur le fonctionnement du système, mais son utilisation nécessite souvent l’installation d’équipements supplémentaires.

CMIP ou Common Management Information Protocol est un autre standard qui offre une structure modulaire pour gérer les équipements reliés au réseau. Son langage plus complexe peut cependant ralentir sa mise en œuvre par rapport à SNMP.

Web-Based Enterprise Management (WBEM) est aussi un standard utilisé dans la gestion des réseaux informatiques qui se concentre principalement sur la gestion distribuée des systèmes hétérogènes. Il utilise XML comme format pour échanger les informations entre les différentes plates-formes hardware et software. Sa configuration requiert plus de temps et cela pourrait être coûteux pour certaines entreprises avec un niveau budgétaire limité.

Dans cette pléthore de choix possibles, s’impose alors une question : comment choisir ? La réponse dépendra largement des besoins spécifiques de chaque entreprise et du type de matériel utilisé dans leur infrastructure informatique respective.

SNMP reste toutefois le favori parmi ces différents protocoles car il a fait ses preuves depuis longtemps auprès d’une grande variété d’entreprises dans ce domaine d’activité. Sa simplicité d’utilisation et son efficacité en font un choix évident pour les petites entreprises qui cherchent à automatiser la surveillance de leurs réseaux.

En définitive, le choix du protocole de gestion réseau dépendra donc des besoins spécifiques de chaque entreprise et du niveau budgétaire qu’elle peut allouer à cet effet. SNMP se présente comme une solution simple mais fiable pour superviser les réseaux informatiques avec un minimum d’effort tout en garantissant leur sécurité et leur disponibilité 24h/24h et 7j/7j.

ARTICLES LIÉS