Comment se servir d’un chariot de ménage ?

La bonne santé commence toujours par une bonne hygiène. Une bonne hygiène repose principalement sur l’utilisation correcte des techniques de nettoyage de votre lieu de vie et de travail. Il existe de nombreuses techniques de nettoyage, tant pour l’intérieur qu’à l’extérieur d’un salon, que ce soit pour le sol ou le plafond.

Parmi ces techniques d’entretien, l’utilisation d’un chariot de nettoyage de sol est fortement recommandée. Cependant, extrêmement pratique, cet outil de lavage n’est pas trop cher et en même temps très utile par rapport aux autres méthodes. Habituellement, l’utilisation d’un chariot de nettoyage est généralement identique à celle de godets. Il est repris par de nombreuses entreprises de maintenance car il est facile à utiliser et nécessite très peu d’équipement.

A voir aussi : Comment nettoyer un bureau en bois ?

En général, il suffit d’utiliser un chariot où vous devrez mettre deux cubes. L’un pour nettoyer l’eau et l’autre pour retenir l’eau avec la solution détergente prédiluée. Il est essentiel d’accompagner ce chariot avec différents types de balais. Que ce soit avec des franges, des balais, une brosse ou un balai à raser, l’essentiel est que tous ces différents types de balais soient à portée de main.

Une fois que tout l’équipement du chariot est terminé, l’entretien du sol devient très simple. La technique de nettoyage du sol est simplifiée car le technicien de surface plongera simplement le balai dans le seau où la solution détergente est stockée. Cela suit le tour du même balai dans le seau d’eau claire pour mieux procéder au balayage humide de la surface à nettoyer.

A lire aussi : Comment utiliser le chèque Kadeos sur Amazon ?

Bien que l’utilisation d’un chariot de nettoyage pour l’entretien régulier de vos sols soit une solution simple et économique, elle nécessite l’utilisation de produits détergents de haute qualité. Sachez que les professionnels du domaine envisagent également de développer des produits respectueux de l’environnement pour allier efficacité et respect de l’environnement. Bref, cette technique humide nécessite un long temps de séchage.

Contrairement au balayage à sec, l’utilisation d’un chariot de nettoyage combiné à la technique de rinçage humide et d’essorage permet d’atteindre un taux de dépoussiérage de près de 90 %. Une performance plus qu’appréciable, car elle élimine presque complètement les impuretés tout en facilitant le mouvement et la synchronisation des agents impliqués dans l’entretien du sol.

ARTICLES LIÉS