Comment choisir une presse à balles pour transformer vos déchets recyclables ?

Les déchets en vrac et en balles

Le volume, la densité et d’autres caractéristiques des flux de déchets varient au sein d’une même industrie. Les flux ou les types de déchets (plastique, bois…) ayant la teneur en air la plus élevée doivent être les plus compactés. Dans le cas où ils ne le sont pas, les déchets prennent la place disponible dans l’espace de stockage. Pour cela, il existe des machines pour tous les types de déchets : des compacteurs plastiques, carton, bois… Les compacteurs permettent de réduire en balles les déchets et de bénéficier de nombreux avantages.

Les déchets en vrac non compactés, une perte d’espace et une augmentation des coûts

Les matériaux en vrac ou non pressés nécessitent énormément d’espace par rapport aux déchets en balle. L’un des principaux avantages de la mise en balles de déchets recyclables, est que les matériaux sont retirés du flux de déchets. Vous récupérerez l’espace occupé par vos déchets afin de l’optimiser. Même s’il n’y a pas de programme de recyclage établi, le compactage des déchets réduit considérablement les besoins de transport des déchets. En effet, même une petite quantité de matières recyclables mises en balles par un compacteur plastique serait probablement ramassée gratuitement par un recycleur.

A lire aussi : Comment se déroule la formation de manager ?

Les caractéristiques des balles de déchets recyclables à prendre en compte

Avant l’achat du compacteur, il convient de vérifier divers points : le volume de vos déchets, la taille des balles du compacteur que vous souhaitez en fonction de votre espace et le poids des balles.

  1. La réduction du volume des déchets

Il existe différents types de balles : les presses à balles à haute production, extra-denses, à profil bas, en carton, en plastique, en métal, avec convoyeurs et trémies.

A lire en complément : Comment obtenir une assurance professionnelle ?

Les avantages de la réduction du volume peuvent varier considérablement, en fonction de la configuration mécanique des tailles des pompes, des moteurs et des cylindres. Comme on peut le supposer, plus la force, le poids et la densité des balles sont élevés, plus le coût de la presse à balles est élevé, mais cela ne s’applique pas toujours aux presses à balles spécialisées pour des articles ou des utilisations très spécifiques. En déterminant le poids d’un mètre cube des matériaux recyclables et en connaissant le poids de la balle de ces mêmes matériaux, on peut obtenir des informations sur le taux de compactage.

  1. La taille des balles

En général, le modèle ou le nom d’une presse à balles fait référence à la taille de la balle produite par ce modèle. Par exemple, les presses à balles de 60 cm produisent une balle de 60 cm (en largeur). Bien entendu, la hauteur et la profondeur sont les deux autres dimensions nécessaires pour déterminer la taille réelle de la balle en mètres cubes. Une presse à balles de 30 cm produirait très probablement une balle d’une taille proche de 0,50 mètre cube.

Dans le cadre de la prise en compte de la taille de la balle, il est important d’essayer de dimensionner la presse à balles de manière à ce que les employés n’aient pas à faire une grande préparation des matériaux avant de les mettre dans la presse à balles, comme le pliage du carton. Par conséquent, avant de décider de la taille de la presse, il est important d’évaluer la taille des déchets à mettre en balles, en parallèle avec l’ouverture de la porte de chargement de la presse et l’espace disponible. Un espace supplémentaire doit être alloué non seulement pour retirer les balles du compacteur, mais aussi pour tout besoin d’entretien qui pourrait être nécessaire (généralement à environ 30 cm du mur à l’arrière et sur les côtés de la presse).

La hauteur du plafond est également très importante, car le mouvement des cylindres nécessite une hauteur supplémentaire par rapport à la hauteur de repos normale de l’unité. Il existe également des presses à balles spécialisées, telles que les presses à balles plastiques, pour bouteilles et boîtes, pour mousse, pour films, pour fibres, ainsi que les presses à balles pour tubes à noyaux et les presses à balles pour ferraille. Il existe également des presses à balles verticales et des presses à balles horizontales. En bref, si vous avez du plastique recyclé, le compacteur plastique répondra à votre besoin. Quelle que soit la nature des déchets à recycler, il existe une presse à balle adaptée.

  1. Le poids des balles

En fonction du matériau à presser, de la taille et de la configuration mécanique de la presse (le moteur, le cylindre, la pompe), le poids des balles peut varier considérablement. Les poids des balles pour les matériaux, tels que le carton ou les boîtes en acier sont généralement disponibles. Le carton étant l’un des articles le plus mis en balles, le poids des balles de carton est souvent utilisé comme référence. En plus de la taille de la balle, le poids de la balle est également un élément important pour déterminer la presse à balles souhaitée. Le programme de recyclage détermine le niveau de soin à apporter au choix du poids et de la taille des balles. Souvent, le poids et la taille des balles sont simplement une question de préférence basée sur les routines de manutention et la logistique générale.

ARTICLES LIÉS