breaking news

M. Nasser Hassan Al-Jaber, CEO de NAAAS Holding

novembre 12th, 2019 | by admin
M. Nasser Hassan Al-Jaber,  CEO de NAAAS Holding
Economie
0

Au pavillon qatari, la plus grande surface d’exposition étrangère au SIAMAP 2019, le stand de NAAAS Holding était bien fréquenté à la fois par des visiteurs professionnels et du commun des mortels.

Pour M. Nasser Hassan Al-Jaber, Président de NAAAS Holding, la participation à cette Edition est une occasion privilégiée de rencontrer ses partenaires et de consolider les liens avec la Tunisie, sachant que le groupe emploie 75 mille personnes dont cent Tunisiens qui occupent des responsabilités d’encadrement.

Notons que l’Etat du Qatar adhère aux valeurs universelles comme les droits de l’homme, l’équité et les normes internationales du Droit des Affaires.

La Revue de l’Entreprise : 

Voulez-vous présenter à nos lecteurs NAAAS Holding ?

M. Nasser Hassan Al-Jaber: 

NAAAS Holding est une entité qatarie qui rassemble un groupe de sociétés opérant dans divers domaines. Ce groupe est présent dans l’industrie, l’alimentation, la logistique, l’e-commerce, l’agriculture et la fabrication de tunnels pour les cultures sous-serres.

La Revue de l’Entreprise :

Dans ce Salon dédié à l’agriculture, c’est plutôt la filiale NAAAS AGRICULTURAL CONSULTING & GREEN HOUSE qui est directement concernée ? 

M. Nasser Hassan Al-Jaber: 

Effectivement, NAAAS AGRO est la filiale chargée de contribuer au développement agricole de notre pays. Elle a été créée depuis deux ans, juste après l’embargo qui lui a été imposé. 

NAAAS AGRO ambitionne de tenir un rôle majeur dans toute la chaîne agricole, à commencer par le Consulting jusqu’au conditionnement des denrées alimentaires, en passant par l’investissement, les intrants comme les semences, les engrais, la protection biologique des végétaux…

Cette intégration verticale au sein des filières au sens techno-économique vise à développer le secteur agricole dans l’Etat du Qatar et d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. 

La Revue de l’Entreprise :

Par quoi peut-on qualifier la coopération entre NAAAS AGRO et vos interlocuteurs tunisiens ?

M. Nasser Hassan Al-Jaber:

 Nos relations partenariales sont bénéfiques pour les deux parties. 

Il est clair que le partenariat entre NAAAS AGRO et M. Najib Zarrouk, Président du Cluster des Primeurs du Sud, à El Hamma, au Sud de la Tunisie, nous a permis de bénéficier de son expertise dans le domaine agricole. Remarquons, par ailleurs, que notre pays et le Sud tunisien ont pratiquement les mêmes conditions climatiques.

M. Najib Zarrouk nous a apporté davantage de services, toujours plus de compétence. C’est grâce aux solutions nombreuses qu’il a préconisées que nous avons pu progresser et que notre relation partenariale s’est réaffirmée ; et, très prochainement, des projets d’investissement entre NAAAS AGRO et M. Najib Zarrouk seront lancés en Tunisie et à l’Etat du Qatar.

Dans le même contexte, il convient de souligner que, lors de cette Edition, nous avons signé un certain nombre de conventions avec l’Agence Tunisienne de Coopération Technique, portant sur le recours aux experts et ingénieurs agronomes tunisiens pour travailler au service du développement agricole dans l’Etat du Qatar. 

La Revue de l’Entreprise :

Sur le plan opérationnel, avec quelle vision s’oriente l’investissement productif entre les deux parties ? 

M. Nasser Hassan Al-Jaber:

Nous avons, en alliance avec M. Najib Zarrouk, d’excellentes idées de projets qui seront capables de tirer parti des potentialités de production dont dispose la Tunisie. 

L’apport financier, technique et humain des deux parties ne manque pas. J’en cite le projet qui consiste à produire, en Tunisie, des fruits destinés au marché qatari, conformément aux normes de qualité exigées par ce marché. 

A un degré encore accru, on envisage d’investir dans l’industrie agroalimentaire en Tunisie ; avec la possibilité de créer une unité de production de tomate élaborée à El Hamma vers le marché européen et américain. 

Nous sommes en train d’investir dans un million de m2 dans une région au Sud Est de Doha, en collaboration avec notre partenaire tunisien, pour la production de légumineuses dédiées au marché qatari. 

Laisser un commentaire